L’acide hyaluronique et la toxine botulique : deux procédés pour le haut du visage

Injections-haut-de-visage
Injection-haut-de-visage-2

Vous êtes de Bordeaux ou de sa région ? Vous souhaitez recourir à des injections dans le haut de votre visage mais vous ne savez pas quel procédé utiliser ? Nous allons détailler ce que l’acide hyaluronique et la toxine botulique (le botox) permettent afin que vous sachiez ce qui est possible et vers quoi vous tourner.

L'acide hyaluronique : à quoi ça sert ?

Commençons tout d’abord par l’acide hyaluronique. Celui-ci permet de redonner du volume à votre visage et/ou à combler vos rides existantes. Bien que majoritairement utilisé pour le bas du visage, il est aussi utilisé pour le haut en complément de la toxine botulique dont nous parlerons par la suite. Ainsi l’acide hyaluronique permet notamment de remplir les pommettes et les joues, de corriger le nez, d’effacer les rides qui s’y sont formées, de combler les cernes, de remplir les tempes trop creuses ou de rajeunir le regard.

L'acide hyaluronique : la technique d'utilisation

La technique consiste à introduire le produit sous 1 à 2 mm d’épaisseur sous la peau à l’aide d’une aiguille très fine contenant un bout en mousse afin de limiter au maximum les traces d’injections. En fonction de la zone à traiter et du résultat attendu, le médecin densifiera plus ou moins le produit. Celui-ci va agir ensuite comme une éponge en attirant l’eau à lui et en se mélangeant avec l’acide hyaluronique déjà présent dans le corps. Car oui en effet, l’acide hyaluronique est un produit naturel se trouvant déjà dans notre organisme.

Le fait que l’acide hyaluronique soit un produit naturel pour le corps permet une très haute tolérance aux injections auprès des individus. L’embout en mousse de l’aiguille permet de limiter les risques de rougeurs et d’œdème pouvant survenir par la suite mais dans de rares cas.

En fonction des personnes, le traitement par acide hyaluronique peut durer de 6 mois jusqu’à 18 mois dans le meilleur des cas et coûte environ 350 € par ampoule utilisée.

La toxine botulique : à quoi ça sert ?

En ce qui concerne la toxine botulique, elle fut initialement utilisée dans les soins ophtalmologiques et notamment dans le traitement de la maladie des paupières (le blépharospasme). Les médecins et les patients ont alors constaté que ce produit faisait disparaitre les cernes, ce qui la propulsa dans la médecine esthétique. Elle est alors utilisée pour le haut du visage et principalement pour les rides frontales (celles qui se forment lorsque l’on écarquille les yeux), les rides du lion (celles qui se situent entre les sourcils lorsqu’on les fronce), les pattes d’oie (celles qui se forment lorsqu’on sourit ou rit) et les rides de plissement du nez.

La toxine botulique est également connue sous le nom de botox. Or la toxine botulique est le produit en lui-même tandis que le botox correspond à une marque commercialisant ce produit.

La toxine botulique : la technique d'injection

Concernant le procédé d’injection de la toxine botulique (le botox), il est suffisamment complexe obligeant ainsi les personnes à faire appel à un médecin spécialiste. Car en effet, le produit doit être injecté avec des doses spécifiques pour chaque personne et ce, directement dans le muscle. Le produit va alors le détendre jusqu’à le relâcher et lui éviter toute contraction responsable de la formation des rides.

Lors de sa première utilisation, le botox peut durer environ 4 mois mais ses effets dureront plus longtemps lors des prochaines injections. Les muscles s’habituant petit à petit, ils perdent l’habitude de se contracter favorisant ainsi la longévité des effets de la toxine botulique. En termes de prix sur Bordeaux et ses environs, les injections se font par ride et coûtent entre 250 à 400 €.